Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Pitié pour la Nation


Pitié pour la Nation qui porte un habit qu’elle n’a pas tissé, mange un froment qu’elle n’a pas récolté, et boit un vin qui ne vient pas de son pressoir.
Pitié pour la nation qui acclame le petit tyran comme un héros, et considère comme généreux le conquérant à l’habit brillant.
Pitié pour la nation qui méprise une passion dans son rêve, mais s’y soumet pendant sa veille.
Pitié pour la nation qui n’élève la voix qu’aux funérailles, ne se vante que parmi ses ruines, et ne se rebellera que lorsque son cou sera entre l’épée et le billot.
Pitié pour la nation dont le politicien est un renard, le philosophe un jongleur, et l’art celui de l’assemblage et de l’imitation.
Pitié pour la nation qui accueille son nouveau prince avec une sonnerie de trompettes, et le renvoie sous les huées, pour en accueillir un autre avec une sonnerie de trompettes.
Pitié pour la nation dont les sages ont été rendus muets par les années, et dont les hommes forts sont encore au berceau.
Pitié pour la nation divisée en fragments, chaque fragment se considérant lui-même comme une nation.
Kahlil Gibran: Un Trésor Spirituel
Le Jardin du Prophète.
Texte proposé par Oraney.