Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Maitreya et les Maîtres de Sagesse

Les enseignements de la Sagesse éternelle ont été donnés au monde par des Maîtres de Sagesse ; cet enseignement a été transmis en occident principalement par l’entremise de deux disciples, Helena Petrovna Blavatski, fondatrice de la Société théosophique, entre 1875 et 1889 et Alice A. Bailey qui servit de « secrétaire » au Maître tibétain Alice A. Bailey entre 1919 et 1949.

Le Maître tibétain avait prédit une phase ultérieure révélatoire qui émergerait dans le monde entier au moyen de la radio et vraisemblablement de la télévision quelque temps après 1975. Cette phase des enseignements inclurait des révélations provenant des Maîtres et surtout du Maître de tous les Maîtres, le Seigneur Maitreya, qui incarne le principe christique et est par conséquent le Christ sur notre planète.
Les Frères aînés de l’humanité
Durant des milliers d’années, en Orient, l’existence de ces êtres parfaits a été connue de tous. On leur a donné différents noms : la Grande Fraternité blanche, la Société des Esprits illuminés, les Frères aînés de l’humanité, les Instructeurs, les Guides, les Mahatmas, les Maîtres de Sagesse et les Seigneurs de Compassion. Ce groupe d’hommes a vécu pendant des millénaires dans les montagnes reculées et les régions désertiques du monde, telles que l’Himalaya, la cordillère des Andes et les Carpates. De ces retraites montagneuses et désertiques, ils ont veillé sur l’évolution de l’humanité. Au début de chaque cycle, l’un de ces Grands Êtres vient dans le monde afin d’enseigner aux hommes le chemin du progrès, le prochain pas à franchir dans l’évolution vers la perfection. Historiquement, certains de ces instructeurs sont connus sous les noms de : Hercule, Hermès, Rama, Mithra, Vyasa, Krishna, Confucius, Zoroastre, Shankaracharya, le Bouddha, le Christ, Mahomet.
Les Maîtres prennent sur eux-mêmes le devoir et le rôle de servir l’humanité. Ils sont nos guides, nos instructeurs, les inspirateurs de ceux qui sont prêts pour cette inspiration. Ils sont les protecteurs de l’humanité, le bouclier comme Maitreya l’appelle, et depuis les premiers jours, ils n’ont jamais laissé l’humanité sans conseils. La chose extraordinaire est que l’humanité n’a jamais été seule. Toute notre évolution, pendant des millions d’années, a pris place, étape par étape, avec l’aide d’un tel groupe d’hommes parfaits, sans enfreindre notre libre arbitre.
Le sentier de l’évolution, comme l’humanité en viendra à le comprendre, est scientifique. Il ne se déroule pas au hasard. Il est ouvert à chacun et nous sommes tous en train d’évoluer à des degrés différents. C’est pourquoi certains deviennent Maîtres avant d’autres.
Maitreya
Il y a environ deux mille six cents ans, Gautama Bouddha a prophétisé qu’au début de l’ère nouvelle viendrait dans le monde un grand instructeur, un Bouddha comme lui, du nom de Maitreya. Maitreya, a-t-il dit, inspirerait à l’humanité la création d’un âge d’or, d’une brillante civilisation fondée, selon lui, sur la justice et la vérité. Depuis deux mille six cents ans, les bouddhistes attendent la venue du Bouddha Maitreya. Et depuis deux mille ans, les chrétiens attendent le retour du Christ. Le Christ et le Seigneur Maitreya sont un seul et même individu, le Maître de tous les Maîtres, et comme l’appelait Gautama Bouddha, l’Instructeur des anges (dévas) et des hommes.
L’extériorisation
En juin 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Seigneur Maitreya fit une annonce d’une importance extraordinaire. Il fit part de son intention de revenir dans le monde dès que possible, si l’humanité commençait à remettre de l’ordre dans sa maison.
Il annonça qu’il reviendrait lorsque la paix aurait été restaurée dans une certaine mesure, lorsque le principe du partage commencerait à gouverner le monde économique et que l’énergie de bonne volonté, se manifesterait et permettrait d’établir de justes relations humaines.
Il dit que lorsque des progrès seraient faits dans ce sens et que nos esprits commenceraient à se diriger dans la bonne voie, il viendrait et que, cette fois, il ne serait pas seul, mais accompagné d’un très vaste groupe de ses disciples, les Maîtres de Sagesse. Nous assisterons alors à l’extériorisation de l’activité des Maîtres, pour la première fois depuis près de 98000 ans. Pour la première fois depuis toutes ces années, une grande partie de la Hiérarchie spirituelle travaillera ouvertement dans le monde, au milieu des hommes, et les Maîtres seront reconnus pour ce qu’ils sont.
Et cela se déroule actuellement.
D’après le livre Le Grand Retour, de Benjamin Creme
Source: taraquebec.org
Texte proposé par Oraney.