Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Sur ces plages d'Oranie,


Sur ces plages d'Oranie, tous les matins d'été ont l'air d'être les premiers du monde.
Tous les crépuscules semblent être les derniers,
Agonies solennelles annoncées au coucher du soleil par une dernière lumière qui fonce toutes les teintes.
La mer est outremer, la route couleur de sang caillé, la plage jaune.
Tout disparaît avec le soleil vert ; une heure plus tard, les dunes ruissellent de lune.
Ce sont alors les nuits sans mesure sous une pluie d'étoiles.
Des orages les traversent parfois, et les éclairs coulent le long des dunes
Pâlissent le ciel, mettent sur le sable et dans les yeux des lueurs orangées.
Mais ceci ne peut se partager.
Il faut l'avoir vécu.
Albert Camus - 1939 - Extrait de « le Minotaure »
La reproduction ou la diffusion des billets ou articles de ce Blog est libre sous réserve de mentionner expressément la source « http://oraney.blogspot.com/ et selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.