Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le Bushido, et la volonté déterminée de mourir ...



Quand tu te retrouveras au carrefour des voies et que tu devras choisir la route, n'hésite pas ;
choisis la voie de la mort. Ne pose pour cela aucune raison particulière et que ton esprit soit
ferme et prêt.

Quelqu'un pourra dire que si tu meurs sans avoir atteint aucun objectif, ta mort n'aura pas de
sens ; ce sera comme la mort d'un chien. Mais quand tu te trouves au carrefour, tu ne dois pas
penser a atteindre un objectif ; ce n'est pas le moment de faire des plans.

Tous préfèrent la vie à la mort et si nous nous raisonnons ou si nous faisons des projets nous
choisirons la route de la vie. Mais si tu manques le but et si tu restes en vie, en réalité tu seras
un couard. Ceci est une considération importante.

Si tu meurs sans atteindre un objectif, ta mort pourra être la mort d'un chien, la mort de la folie,
mais il n'y aura aucune tache sur ton honneur.

Dans le Bushido, l'honneur vient en premier. Par conséquent, que l'idée de la mort soit imprimée
dans ton esprit chaque matin et chaque soir.

Quand ta détermination de mourir en quelque moment que ce soit aura trouvé une demeure
stable dans ton âme, tu auras atteint le sommet de l'instruction du bushido".

Des règles de vie …….

- Le vrai courage consiste à vivre quand il est juste de vivre, à mourir quand il est juste de
mourir.

- Il faut songer à la mort avec la conscience vive de ce qu'exige l'honneur d'un samouraï, peser
chaque parole avant de la prononcer, se demander avant de répondre si ce que l'on a à dire est
vrai.

- Manger avec modération, éviter la volupté.

- Après les tâches quotidiennes, se souvenir du mot Mort, ne pas faillir de le mettre en son
coeur.

- Un homme qui méconnaît la vertu n'est pas un samouraï. Pour tout homme, les parents sont
comme la tige de son propre corps, lui-même est branche consanguine de ses parents.

- Respecter la règle de la tige et de branches; l'oublier, c'est ne jamais parvenir à comprendre ce
qu'est la vertu.

- Un samouraï se conduira en fils et en sujet fidèle. Il ne quittera pas son suzerain, quand bien
même le nombre de ses sujets passerait de cent à dix, de dix à un.

- En temps de guerre, le témoignage de sa loyauté consistera à se porter s'il le faut au-devant
des flèches ennemies sans faire cas de sa vie.

- Loyauté, esprit de justice, bravoure sont les trois vertus naturelles du samouraï.

- Un samouraï, où qu'il dorme, ne doit pas mettre les jambes dans la direction du logement de
son suzerain.

- De même, quand il s'exerce au tir à l'arc, il ne doit pas pointer ni lancer sa flèche dans la
direction de son suzerain, ou encore quand il pose sa lance.

- Le faucon ne pique pas les épis, même quand il meurt de faim. De même un samouraï se
servant d'un cure-dents fera-t-il semblant de s'être régalé, même quand il n'a pas mangé.

- Si à la guerre un samouraï perd le combat et s'il est obligé de livrer sa tête, il manifestera
hardiment son nom à l'appel de l'ennemi et mourra en souriant, sans aucune vile allure.

- Étant gravement blessé, si gravement qu'aucune opération chirurgicale ne puisse le guérir, il
parlera correctement devant ses supérieurs et ses pairs et mourra avec sang-froid, se rendant
bien compte de l'état de sa blessure.

- Un samouraï qui ne serait que fort n'est pas admissible. Sans parler de la nécessité des
études en science, il faut qu'il profite de ses loisirs pour s'exercer à la poésie et comprendre la
cérémonie du thé.

Budo ShoShin Shu, - Daïdoji Yuzan, 1639-1730

Sentences de Samouraï ………..

On ne trouve la vie qu'à travers la conquête de la peur et de la mort dans sa propre intimité, son
propre esprit. Vider l'esprit de toutes les formes d'attachement, charger et conquérir l'adversaire
dans un éclair décisif.

Togo Shigekata

L' esprit paisible est comme l'eau calme réfléchissant l'éclat de la lune. Vider l'esprit et vous
réaliserez un esprit paisible.

Yagyu Jubei

Ne pas vaciller devant l'adversaire et son épée est l'essence de l'homme d'épée.

Miyamoto Musashi

Se conquérir soi-même, c'est conquérir l’adversaire.

Takuan Soho

L'esprit insensible aux conditions extérieures produit une mobilité corporelle.

Yagyu Renyasai