Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

J’avais Faim ….



J’avais faim et vous faisiez le tour de la Lune.
J’avais faim et vous m’avez dit d’attendre.
J’avais faim et vous avez créé une commission.
J’avais faim et vous parliez d’autre chose.
J’avais faim et vous m’avez dit : « Il n’y a pas de raison ».
J'avais faim et vous aviez des factures de napalm à payer.
J'avais faim et vous m'avez dit : ''Maintenant des machines font ce genre de travail "
J'avais faim et vous avez dit : "La loi et l'ordre avant tout. "
J'avais faim et vous avez dit : "Il y a toujours des pauvres. "
J'avais faim et vous avez dit : "C'est la faute des communistes. "
J'avais faim et vous avez dit : "Mes ancêtres avaient faim aussi. "
J'avais faim et vous avez dit : "Après trente-cinq ans, on n'embauche plus. "
J'avais faim et vous avez dit : "Dieu leur vienne en aide. "
J'avais faim et vous avez dit : "Désolé repassez demain." »




Texte extrait d’un bulletin protestant américain publié en 1976.

Texte proposé par oraney.
La reproduction ou la diffusion des billets ou articles est libre, sous réserve de mentionner la source : « http://oraney.blogspot.com/ », respecter l’intégralité du contenu, et les références de l’auteur ou de l’ouvrage.