Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Discernement Et Bouddhisme





Lorsque l'on découvre le chemin spirituel, nous sommes enclins tout naturellement, à nous enthousiasmer de nos découvertes, et des prises de conscience, qui se font jour en nous.

Ce bonheur nouveau et l’espoir qu’il suscite, nous incitent à vouloir faire partager aux autres, nos émois et nos révélations.

La soif de savoir, nous fait rechercher alors tout ce qui pourrait nous aider à progresser, dans cette nouvelle voie si prometteuse, dans laquelle nous sommes maintenant engagés, et sur laquelle nous fondons beaucoup d’espoirs.

Ainsi nous allons tout d’abord nous abreuver, de tous les ouvrages possibles, pour éduquer nos pensées.

Un peu plus avancés sur la voie, nous rechercherons alors un « maître » ou un « gourou », pour nous guider, et nous aider dans notre quête de l’absolu.

Apprenti sur le chemin, nous avons souvent tendance à choisir sans discernement un enseignement, qui ne nous convient pas forcément, et nous entrons ainsi dans une certaine forme de dépendance, tant vis-à-vis de la discipline adoptée, que dans notre choix de « l’Ami Spirituel ».

Le problème de certains enseignements spirituels, réside dans le fait qu’ils imposent bien souvent des dogmes, qui ne laissent aucune place au libre arbitre de l’individu, qui doit d’accepter aveuglément les vérités qui lui sont délivrées, ou assénées.

Ainsi nous entrons de plain-pied dans la problématique, car bon nombre d’apprentis sur la voie spirituelle, sont prisonniers d’un choix inadapté au tout début de leur chemin, ce qui est dommageable et d’une gravité extrême.

La diversité des enseignements, et des voies spirituelles souvent divergentes, font naître les doutes et suscitent la peur chez l’Apprenti spirituel. Désorienté, ils perd confiance, et un temps des plus précieux.

Souvent malheureusement beaucoup, renonceront à leur espérance, ou renieront les convictions les plus intimes.

Être libre, suppose et impose aussi d'être seul devant l’inconnu, mais l'ego ne le supporte pas, ayant toujours peur de ce qu'il ne connaît pas.

Ainsi l’apprenti spirituel, n’aura pas eu l'opportunité de travailler son esprit de discernement, non l’esprit critique qui veut justifier certaines certitudes, mais celui du discernement véritable.

Le Bouddha en son temps, a souvent incité ses disciples et ses fidèles au discernement, qui consistait à ne pas croire aveuglément aux écrits imposés par l’autorité. Il demandait ainsi aux adeptes, de plonger à l’intérieur du soi, et surtout « d’expérimenter » par eux-mêmes les préceptes enseignés.



« Soyez à vous-même votre propre flambeau, votre propre refuge »
Siddharta Gautama


Oraney.
La reproduction ou la diffusion des billets ou articles est libre, sous réserve de mentionner la source : « http://oraney.blogspot.com/ », respecter l’intégralité du contenu, et les références de l’auteur ou de l’ouvrage.