Ici-bas

Notre Vie N'est Qu'un Rêve... Les Gens Souffrent À Cause De Leur Esprit Empli D'illusions, De Folies Et De Peurs ; Mais Tout Cela N'est Qu'images Dans Un Miroir, Sans Réelle Existence.Taisen Deshimaru.

L’Homme Et Son Vide…




Sans Que L’on En Soit Véritablement Conscient, Chacun Est Souvent Enclin À Projeter Sur L’extérieur, Ses Propres Désillusions, Accompagnées De La Mauvaise Humeur, Et Des Rancunes, Qui En Sont La Suite. Cependant, Cette Attitude Du Mental Ne Fait En Réalité Que Traduire Le Mal-Être, Et Le Désenchantement D’une Vie.

On communique bien souvent malgré soi, dans la relation avec l’entourage, ce qui est la seule conséquence de ses propres choix, et des expériences bonnes et mauvaises que l’on a faites tout au long du chemin de la vie.

C’est ainsi que les tourments de la conscience, les regrets, remords, et l’aigreur s’accumulent au fil des années, pour faire rejaillir sur les autres une propre responsabilité, qu’il ne peuvent, ni ne veulent assumer. 

Celui qui demeure sur cette voie de garage devient la proie de ses amertumes, et il s’enferme alors inexorablement dans la prison, engendrée par le flot incessant de ses pensées destructrices.

Durant l’existence, pour combler inconsciemment ou non le manque de notre vie, l’on se laisse aller à vivre légèrement, dans la facilité qui consiste à expérimenter ici et là, ce qui s’offre à la saisie. 

Ainsi, l’essentiel de notre temps libre, on cherche à posséder d’une façon ou d’une autre, et fréquemment d’une manière inappropriée, les biens ou choses désirées, que l’on veut absolument posséder.

En poursuivant ces buts matériels nous vivons, si l’on peut le dire, à travers la jouissance de biens temporels, qui ne procurent que des plaisirs éphémères et fugitifs, qui s’épuisent rapidement, et, nous contraignent à les remplacer encore et toujours, pour pallier notre insuffisance, et le vide de la vie. 

Ainsi les jours se succèdent, les années s’accumulent, et l’on a vécu, complètement détournés de la véritable voie intérieure.

Serait-il encore temps pour ceux et celles, vivant dans un tel contexte matériel, d’y remédier

Pourraient-ils tenter d’apporter un remède efficace, en acceptant l’âpre combat de chaque jour, pour corriger les attitudes mentales néfastes pour eux-mêmes et les autres


L’homme divisé est toujours tourmenté, il doit seul, se reconstruire pour retrouver l’équilibre et l’unité, mais y parviendra-t-il




Aron O’Raney
lundi 26 janvier 2009