Ici-bas

Notre Vie N'est Qu'un Rêve... Les Gens Souffrent À Cause De Leur Esprit Empli D'illusions, De Folies Et De Peurs ; Mais Tout Cela N'est Qu'images Dans Un Miroir, Sans Réelle Existence.Taisen Deshimaru.

Connaître Un Peu le Taoïsme...


 
Le Taoïsme Est Un Art De Vivre Profond, En Adéquation Avec Les Rythmes Cachés De La Nature, Du Corps Et De L’esprit, Qu’il Tente D’harmoniser, C’est L’une Des Grandes Voies D’éveil De L’humanité


Parmi les religions et philosophies de l’extrême orient, le taoïsme occupe une place très particulière.
Le taoïsme est avant tout une philosophie de vie, provenant de l’Asie.

Il est une non-religion, car si le concept d’origine de l'univers existe, il est surtout basé sur la découverte et l’expérimentation par « soi-même ».
Il n’impose aucun « dogme » auquel il faut croire ; seule l'expérience de la connaissance possède une réelle valeur, aux yeux du « maître ».
Au coeur des racines les plus profondes de la culture asiatique, le taoïsme est ancré sur les textes du « Tao-Te-King » le « Livre de la voie et de la Vertu » qui constitue le fondement même du système taoïste.

La pratique a fait son apparition au IIe siècle apr. J.-C., en Chine ; il est une philosophie qui puise sa doctrine dans les traditions anciennes comme celle de « Huang-Lao », une tradition très connue après Huang Di « l’Empereur Jaune » et Lao-Tseu.

Il fut pratiqué par ses adeptes à partir de la dynastie des Han de l'Ouest (206 av. J.-C – 24 apr. J.-C.).

La première école taoïste verra le jour, sous Lao-Tseu le maître de « l’époque des Printemps et Automnes » ; ce dernier est consacré comme étant le Père du Taoïsme.

Au XIIe siècle, le taoïsme va se diluer en deux branches principales, avec le taoïsme de Chuan-Chen, et celui de Cheng-i.

La doctrine taoïste fait partie des trois religions chinoises avec le bouddhisme et la religion musulmane.

Le taoïsme est fondé sur les principes de Lao-Tseu qui a vécu il y a environ 2.500 ans. L’enseignement est axé d’une part, sur le taoïsme dit « religieux » qui concerne plus la réflexion sur l’immortalité, et sur celui du taoïsme « philosophique », qui est lui basé sur la raison suprême.

L'absence d’action, et le retour à l'origine des choses, sont les deux axes essentiels de la Doctrine, qui fait aussi appel, aux principes de « yin » et « yang » dont le concept est celui de l’attraction et du rejet mutuel.

Le « yin » a pour attributs : féminin, douceur, noir ou bleu, ténèbres, lune, froid, négatif… le « yang » lui se caractérise par : masculin, montagne, blanc ou rouge, soleil, clarté, chaleur, positif, activité….

A noter que les pratiques du « shiatsu », l'acupuncture, ou le « feng shui » sont toutes dérivées du taoïsme.

On peut désigner le taoïsme comme « religion » de la Chine profonde, car ses origines sont reliées aux très vieilles croyances, populaires Chinoises.



Le taoïsme prend avant tout en compte l’individu, tant dans sa vie spirituelle que dans sa conscience. Le but du Taoïsme consiste à trouver l’harmonie « Homme-Nature-Univers ».

Le taoïsme est un ensemble de croyances et pratiques centrées sur le concept du Tao, la « Voie ».

Les racines Taoïstes plongent dans le « chamanisme ancien ». Apparu au IIIe siècle avant Jésus-Christ, il était une science métaphysique, qui utilisait des pratiques alchimiques.

Le Tao a une portée universelle, mais il y a également le Te « Puissance » qui est un pouvoir propre à la nature de chaque chose ou être vivant.

C’est une quête philosophique qui séduit de plus en plus les Occidentaux, qui deviennent réfractaires aux dogmes religieux établis qui leur sont imposés.

Le taoïsme est une Philosophie pouvant permettre, à tout un chacun, de se ressourcer dans les valeurs essentielles de la vie.

Il permet à l’individu de se centrer sur lui-même, pour atteindre le point d’équilibre parfait entre « harmonie » et « immortalité ».

Dans nos sociétés modernes, marquées par un matérialisme outrancier, le repli sur soi, la compromission, et la désinformation ; le taoïsme apporte au pratiquant « volontaire » et sincère, une perspective et des raisons d’espérer en un monde meilleur.


Pour Régir Le Grand Tout, Il Existe Six Mesures :
Le Ciel Est Le Cordeau, La Terre Le Niveau, Le Printemps Le Compas, L’été La Balance, L’automne L’équerre, L’hiver Le Poids De La Balance.





Aron O’Raney