Ici-bas

Notre Vie N'est Qu'un Rêve... Les Gens Souffrent À Cause De Leur Esprit Empli D'illusions, De Folies Et De Peurs ; Mais Tout Cela N'est Qu'images Dans Un Miroir, Sans Réelle Existence.Taisen Deshimaru.

Compréhension Et Amour Vrai


La Compréhension Et L’ Amour Ne Sont Pas Deux Choses Distinctes Mais Une Seule Et Même Chose.

• La Compréhension

Imaginez que votre fils se réveille un matin et s’aperçoive qu’il est déjà tard. Il décide de réveiller sa petite sœur, afin qu’elle ait le temps de prendre son petit déjeuner avant de se rendre à l’école.

Il se trouve qu’ elle est de mauvaise humeur et qu’au lieu de dire : « Merci de m’avoir réveillée », elle dit : « Tais-toi ! Laisse-moi tranquille ! » et lui donne un coup. 

Il va probablement se fâcher, pensant : « Je l’ai gentiment réveillée. Pourquoi donc m’a-t-elle frappé ? » . Il aura peut-être envie de venir dans la cuisine vous en parler, ou même de lui rendre son coup.

Mais alors il se souvient que sa sœur a beaucoup toussé pendant la nuit et il se dit qu’elle doit être malade. Elle s’est peut-être comportée ainsi à cause de cela. A ce moment précis, il comprend et n’est plus fâché du tout. 

Lorsque Vous Comprenez, Vous Ne Pouvez Vous Empêcher D’aimer. Vous Ne Pouvez Plus Vous Fâcher. 

Pour développer la compréhension, il faut vous exercer à regarder tous les êtres vivants avec les yeux de la compassion. Comprenant, vous ne pouvez pas vous empêcher d’aimer et, aimant, vous agissez naturellement de manière à soulager la souffrance de l’autre.

• L’Amour Vrai

Il Nous Faut Vraiment Comprendre La Personne Que L’on Veut Aimer.

Si notre amour n’est que désir de possession, ce n’est pas de l’amour. Si nous ne pensons qu’à nous-mêmes, si nous ne reconnaissons que nos propres besoins et ignorons ceux de l’autre, nous ne pouvons aimer. 

Nous devons regarder profondément afin de voir et comprendre les besoins, les aspirations et la souffrance de la personne qu’on dit aimer. C’est cela le fondement du véritable amour. Il est impossible de ne pas aimer quelqu’un qu’on comprend vraiment.

De temps à autre, asseyez-vous près de l’être aimé, prenez sa main et demandez :

« Mon amour, est-ce que je te comprends assez ? Ou est-ce que je te fais souffrir ? Je te prie de me le dire afin que je puisse apprendre à t’aimer de façon juste. Je ne veux pas te faire souffrir et si je le fais à cause de mon ignorance, je te prie de me le dire afin que je puisse t’aimer mieux et que tu sois heureuse. » 

Si vous dites cela sur un ton qui transmette une véritable ouverture à la compréhension, l’autre se mettra peut-être à pleurer. C’est bon signe, car cela signifie que la porte de la compréhension s’ouvre et que tout sera à nouveau possible.

Un père peut ne pas avoir le temps ou ne pas être assez courageux pour poser une telle question à son fils. Alors l’amour entre eux n’aura pas la complétude qu’il pourrait avoir. 

Nous avons besoin de courage pour poser ces questions et si nous ne les posons pas, plus nous croyons aimer plus nous risquons de détruire ceux que nous essayons d’aimer. 

Le véritable amour a besoin de compréhension. Avec la compréhension, l’être aimé s’épanouira sans aucun doute.


Extrait de « La Sérénité de l’instant » 
(Paix et joie à chaque pas) 1992 - Editions Dangles



Thich Nhat Hanh



Billet Proposé Par Aron O’Raney